Ouvrages

aqua book dyslexie

Le dyslexique et l’aquagraphie. Cet enfant du pays des brumes, Paris, Editions du Cygne, 2011.

Maryse du Souchet Robert
Christine Comin-Schmitt
Fanny Mennessier

Disponible chez : Editions du Cygne

Le brouillard, la brume, l’absence complète de repères, voilà qui renvoie au paysage mental des dyslexiques, mais aussi à cette tech- nique particulière de peinture réalisée sans idée préconçue, dans la brume mentale en quelque sorte, l’aquagraphie. L’objet de ce livre est de décrire de l’intérieur l’état d’esprit du dyslexique afin de faire apparaître son univers, tel qu’il est vécu du dedans. Il s’attache au vécu pas à l’étiologie. Ce parcours intérieur a pour but de montrer comment certaines techniques de rééducation crées ou pratiquées par les auteures s’ar- ticulent bien à l’état intérieur du dyslexique, comment elles opèrent pour le mettre en mesure de surmonter ses difficultés spécifiques et d’activer ses richesses propres.

Orthophoniste et art-thérapeute, Maryse du Souchet-Robert met à profit sa propre dyslexie pour décrire de l’intérieur l’état mental du dyslexique. Inventeur de l’aquagraphie, elle a publié Le Clavecin oculaire ou l’aquagraphie peinture magique et médiation thérapeutique (L’Harmattan). Orthophoniste et formatrice à l’Institut de transmission et d’étude Claude Chassagny (ITECC), Christine Comin-Schmitt a participé à L’échec en écriture. Alliance d’une technique et d’une pédagogie relationnelle. Méthode Chassagny (L’Harmattan). Fanny Mennessier a consacré à l’aquagraphie-écriture une partie de son mémoire de diplôme d’orthophonie, Créer, se créer, se dire ou la place de la créativité dans la clinique orthophonique (Université de Nice Sophia- Antipolis, 2007).